Amendement de l’UDI & de l’opposition pour renforcer les contrats de professionalisation

Amendement UDI pour rationaliser les coûts de fonctionnement du CESER
mai 27, 2016
« Il faut réouvrir la gare de Talence Médoquine »
mai 27, 2016

Amendement de l’UDI & de l’opposition pour renforcer les contrats de professionalisation

Considérant le bénéfice reconnu, en faveur du recrutement, des contrats d’alternance dans le secteur marchand ;

Considérant l’absence de politique ambitieuse de la Région pour faire de l’alternance une priorité sur le champ de l’emploi ;

Considérant en particulier tout l’intérêt qu’il y a à soutenir les contrats de professionnalisation en faveur des personnes en situation de demande d’emploi pour leur permettre de réintégrer la vie professionnelle ;

Considérant la priorité budgétaire à donner à l’action économique au cœur des compétences régionales ;

Considérant que le projet de ligne ferroviaire PAU-CANFRANC ne sera ouvert qu’aux voyageurs et non au fret, que la Commission européenne a dès lors décidé de ne pas inscrire ce projet dans les priorités d’infrastructures, et que par conséquent, le financement par la seule Région ALPC de la totalité du coût des travaux constitue une dépense illégitime et disproportionnée, notamment dans le contexte actuel de contrainte budgétaire ;

Considérant le refus de l’exécutif régional de communiquer l’étude socioéconomique commandée en 2012 relative à cette ligne ferroviaire, malgré l’injonction en ce sens de la Commission d’Accès aux Documents Administratifs ;

 

L’intergroupe LR-CPNT-UDI-MODEM propose :

  • d’AJOUTER, en dépenses, au chapitre 909/939 « Action économique », ligne 91 « Interventions économiques transversales », un montant de 5 millions d’euros afin de créer un Fonds régional de soutien à l’Alternance qui s’inspire du dispositif picto-charentais pour l’aide aux contrats de professionnalisation,  avec une prime de 2000 € en soutien aux entreprises au moment du recrutement d’une personne en contrat de professionnalisation, complétée d’une aide de 1500 € lorsque le contrat est suivi d’un recrutement en CDI ou de 1000 € pour un recrutement CDD ;
  • de SUPPRIMER, en dépenses, au Chapitre 908 « Transport », programme 214040 « Pau-Canfranc », la somme de 5 millions d’euros.