« Il faut réouvrir la gare de Talence Médoquine »

Amendement de l’UDI & de l’opposition pour renforcer les contrats de professionalisation
mai 27, 2016
« Nous refuserons de voter le budget régional 2016 »
mai 28, 2016

« Il faut réouvrir la gare de Talence Médoquine »

Monsieur le Président,

Nous avons lu attentivement les éléments de votre projet de budget primitif pour l’exercice 2016 et notamment concernant votre politique de transports. Nous pouvons lire dès le deuxième paragraphe qu’ « en 2016 le transport ferroviaire s’inscrira de plus en plus dans une logique de développement de l’intermodalité». Il est indiqué par ailleurs que la Région poursuivra son accompagnement d’études de création de haltes. Dans un autre paragraphe concernant les aménagements des pôles d’échanges, nous pouvons lire la liste exhaustive des études préliminaires des gares et haltes.

Monsieur le Président, dans le cadre de cette politique, il nous semble nécessaire de vous relancer officiellement sur un dossier que vous connaissez bien, la réouverture de la gare Talence Médoquine. En effet, pour resituer le contexte, la ville de Talence dont la population va bientôt dépasser les 45 000 habitants est ainsi la 5e ville en population de l’ancienne région Aquitaine et est sans doute la ville, après Bordeaux, où  l’on compte le plus d’étudiants et de  personnels de l’enseignement supérieur, qu’ils soient résidents ou étudiants dans les établissements situés sur le territoire. Pour rappel, la ville, pour ne citer que quelques exemples bien connus, accueille le siège de l’Université de Bordeaux et notamment l’ancien Bordeaux I (sciences et technologies), les grandes écoles comme l’ENSAM, Kedge Business School , l’École d’architecture …

Seulement voilà, Talence a cette particularité peu enviable, vous en conviendrez, d’être semble-t-il une des seules villes de France de plus de 10 000 habitants traversée par des voies où aucun train ne s’arrête. C’est d’autant plus surprenant qu’il existe bien une gare, laissée à l’abandon, attendant espérons-le, sa prochaine réouverture.

Outre le fait d’accueillir un bassin de population des plus importants et d’être une des plus grandes villes universitaires de la grande région, le projet de halte à Talence correspond tout à fait à la politique développée dans votre exposé du budget primitif concernant l’intermodalité puisque Bordeaux Métropole prévoit un TSCP, voire même un tramway qui reliera le CHR Pellegrin, la gare de la Médoquine, le campus, pour finir à Gradignan.

Cette simple halte permettrait notamment de passer d’une moyenne de 20 à 25 min pour se rendre à la gare de Bordeaux Saint Jean à moins de 4 minutes, désengorgeant ainsi les transports en commun parfois saturés du réseau Transport Bordeaux Métropole.

Nous notons d’ailleurs que c’est dans cet esprit que vous présentez la réouverture du Triangle des échoppes à Pessac et donc que ce projet correspond tout à fait à la stratégie intermodale que vous revendiquez. Nous savons que c’est un  projet que les Talençais, le monde universitaire, la ville de Talence et les représentants politiques de la ville toutes tendances confondus soutiennent ardemment.

Ainsi, Monsieur le Président, nous aimerions savoir si des études sont bien en cours et connaître votre position concernant la réouverture de cette halte.