Le groupe UDI souhaite plus de démocratie au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Conférence Nationale des Territoires : Nathalie Delattre répond au Premier Ministre
septembre 8, 2017

Le groupe UDI souhaite plus de démocratie au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine

Le groupe UDI défend le principe de démocratisation de la vie publique au niveau régional et a soumis au Président Alain Rousset une proposition de modification du règlement intérieur visant à développer la culture d’amendement au sein de l’institution. En deux ans, très rares sont les amendements ayant été adoptés. La proposition de modification du règlement intérieur s’inspire des pratiques de l’Assemblée Nationale et vise notamment à faire examiner et voter en commissions les amendements présentés par les différents groupes politiques. Les délibérations amendées seraient alors débattues en séance plénière.

Le droit d’amendement constitue l’un des droits les plus fondamentaux des élus locaux car il favorise le débat démocratique. Il est d’autant plus fondamental pour les élus d’opposition pour qui cet outil légal est essentiel afin qu’elle fasse entendre ses idées et il doit être exercé sans contraintes.

Le groupe UDI à travers cette proposition souhaite ainsi réduire le déficit démocratique dont souffre l’institution régionale qui est considérée comme la collectivité locale la moins démocratique en France et renforcer le débat démocratique en donnant plus de pouvoirs réels aux élus régionaux.

Le groupe UDI souhaite également ouvrir le dialogue avec les autres groupes politiques au Conseil Régional à qui la proposition de modification a été envoyée.